[ EVENT ] : Dak'Art 2016

Créée en 1990, la Biennale d’art contemporain est un outil d’intégration africaine car c’est l’un des rares évènements culturels où l’on peut voir l’état de la création artistique en Afrique, hors cérémonies musicales.

Après avoir été choisi comme directeur artistique, l’écrivain artiste camerounais Simon Njami a révélé la liste des artistes sélectionnés de cette 12ème édition, le 26 janvier dernier. 65 artistes, 24 pays représentés dont 5 non africains, cette édition sera marquée par le sceau de l’anti conformisme, selon le directeur artistique. Sculpture, photographie, peinture, théâtre,…. toutes les disciplines sont représentées. Lors de la conférence de presse, Simon Njami dit vouloir faire revivre la biennale, lui redonner ses lettres de noblesse en proposant des performances, des œuvres d’artistes divers (sculpture, photographie, art vivant etc.).

Il a qualifié cette mission d’ « impossible réalisable » au vue des problèmes de logistique et de conservation des œuvres, de l’édition 2014. Pour cette édition « La cité dans le jour bleu », l’exposition In sera placée sous le signe du « Ré-enchantement », afin de sortir d’un état « de stagnation ». L’exposition Out sera marquée par des performances visuelles, d’art vivant, avec notamment des pièces de théâtre. Comme pour l’édition précédente, les organisateurs ont à cœur de faire participer les habitants. Les étudiants dakarois seront conviés à participer au travers de prospectus développés autour du thème ‘’Art africain contemporain et esthétique de la translation » ainsi qu’au travers d’autres activités.

Des expositions auront lieu à Dakar, à Saint Louis et dans différentes régions du pays. Les débats seront aussi à l’ordre du jour avec toujours la même promesse, celle de sortir des sentiers battus, de bousculer les conformismes, avec un panel de commissaires venant des quatre continents (Brésil, Corée, Italie, Cameroun, Inde, Espagne). Diversité des artistes, hétérogénéité des participants et originalité des points de vue….cette biennale a tout pour être un succès.

Reste à espérer que Simon Njami et son équipe concrétisent leurs ambitions. La biennale de Dakar, « Dak-Art », est l’événement majeur de l’art contemporain sur le continent pour les collectionneurs. C’est la plus ancienne biennale du continent, qui a fait des petits notamment avec Regard du Bénin, dont la première édition a eu lieu en 2012. C’est un visage de l’Afrique qu’on voit peu, l’Afrique qui ose, rêve, innove, crée et pas seulement au niveau économique. C’est cette Afrique chic qu’on aime. Alors prenez vos billets et du 3 mai au 3 juin 2016, allez découvrir Dakar, la capitale de l’art contemporain en Afrique. Et ce sera vraiment CHIC !!!!!!!